Catégories
juif Transylvanie

Critiques en concerto. La révolution du klezmer

Critiques. Le violon glisse sur la reconnaissance

 
Critiques la révolution du klezmer

Trois chroniques coup sur coup

https://lalectricecompulsive.home.blog/2019/08/19/la-revolution-du-klezmer-de-jean-luc-bremond-service-presse/

Critiques : une quête initiatique

Par la lectrice compulsive

remerciements

Je remercie énormément l’auteur,
5 sens éditions et simplement pro.
La couverture est en accord avec le roman, le klezmer Un petit mot sur la musique klezmer est une tradition musicale instrumentale des juifs ashkénazes (juifs d’Europe centrale et orientale).

Contexte

Nous sommes en 1925 et Elijah voyage de village en village avec son violon afin de proposer ses services de musicien.
Nous plongeons au cœur de la Transylvanie Roumaine et à la découverte de sa culture, c’est passionnant!J’ai apprit beaucoup avec ce livre.
L’époque ou évolue Elijah est une période trouble, la pauvreté, la violence, l’extrémisme, le racisme..sont partout. Il va rencontrer de nombreux personnages sur sa route, on peut dire que ce voyage est pour lui une quête initiatique , chaque personne qu’il va rencontrer va changer son destin, chacun à leur manière.
C’est un beau voyage, le personnage évolue et nous,nous apprenons beaucoup de lui.
La plume de Jean-Luc est belle, sensible, touchante et riche.C’est un auteur généreux qui offre beaucoup à ses lecteurs.

Critiques : destinée

Par AllOverTheBooks

Chronique | La révolution du klezmer

Ce roman nous plonge dans les années 20-30. En entrant dans cette période , on en apprend plus sur la situation européenne, mais aussi les sentiments que peut ressentir la population. Ce sont des années propices au racisme, l’antisémitisme , le nationalisme…Ne l’oublions pas. Elijah est notre témoin de cette période de l’histoire. Il en prend lui-même conscience en vagabondant d’endroit en endroit. Et par la même occasion, il prend conscience de sa propre personne.

Rencontres

Il y a des personnages secondaires, qui ont chacun un rôle à jouer tout au long du livre. On peut croire à première vue que ce sont des personnages sans conséquence, mais on se rend compte assez vite que ce n’est pas le cas. Ils vont tous jouer un rôle dans la destinée d’Elijah.
Il est intéressant de voir l’évolution du musicien durant le roman.
Je remercie l’auteur d’avoir pensé à nous, en nous fessant un lexique à la fin du livre, car qu’on se le dise certains mots m’était inconnu.
La plume de l’auteur est fluide et plaisante. L’auteur arrive à nous faire voyager. Ce livre est une bonne découverte.

Critiques : entre poésie, joie et douleur

Par évasion littéraire

https://evasionslitteraires.weebly.com/romans/la-revolution-du-klezmer

Je dois dire qu’avant de lire ce roman, je n’avais aucune idée de ce qu’était un klezmer et je pense ne pas être la seule. Aux côtés d’Elijah, je n’ai pas appris seulement la définition de ce terme, mais c’est tout un voyage initiatique que j’ai eu l’occasion d’effectuer. L’auteur nous emmène au gré de la musique et des rencontres de son protagoniste dans différentes régions, avec leur vision de la vie, de la politique et des traditions.
 

Voyage

C’est un réel voyage voire une quête qui nous est proposée ici. Elijah se laisse porter par la vie et ce qu’elle a à lui offrir, cherchant par là même à savoir qui il est, ce qu’il veut et ce qu’il cherche. Les différentes rencontres qu’il va faire vont nous apprendre beaucoup de choses sur lui, sur les autres et surtout sur les mouvements qui commencent à naître partout en ces prémices de la deuxième Guerre Mondiale.
 

Le chemin

Sur fond de climat tendu, d’idéaux politiques et de racisme, l’histoire nous emporte au cœur de cette période troublée avec simplicité et justesse. L’auteur réussit à nous faire ressentir au plus profond de nous-mêmes ce que vit Elijah et sa quête d’identité. L’acceptation de qui il est et d’où il vient sera le seul moyen pour lui d’avancer et de se retrouver lui-même au bout du chemin, pour enfin s’aimer et donner de l’amour à ceux qui l’entourent.
Pour cela, plusieurs personnes vont l’aider, certaines par leur amitié ou leur amour, d’autres par leurs réactions dures et hostiles. Tous mettront une pierre à son édifice que nous verrons se construire au fil des pages.

En bref :

 Entre poésie, joies et douleurs, ce roman nous embarque pour ne plus nous relâcher avant le chemin terminé. Ce livre nous permet un moment d’introspection et nous conduit sur un chemin de réflexion intéressant dans une époque de notre histoire troublée et troublante.

 

https://jlbecrit.ovh/la-revolution-du-klezmer/

Par jean-luc bremond

Je suis né en 1964. Depuis de nombreuses années, je vis avec ma famille dans une communauté axée sur la non-violence où j'exerce le métier de boulanger et de potier. Je joue de la musique et anime des ateliers de danse traditionnelle. C'est en marchant dans les grands espaces ventés du haut Languedoc que des histoires sont nées, nourries de la richesse de l’expérience communautaire. Romans de fictions, contemporaines ou historiques, sur la résistance des individus et des peuples pour conquérir la liberté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.