Publication numérique du chant du tambour

Publication numérique du roman le chant du tambour. 5 sens éditions Publication numérique : résumé Alors que sévit la Grande Guerre en Europe, un jeune Algonquin de treize ans doit entreprendre sa quête de vision. Cependant son père, homme-médecine, a d’autres projets. Il l’envoie en mission pour interpeller ceux qui menacent son peuple et pour … Lire la suite

Salon du livre, trois romans

Salon du livre, une première expérience   Salon du livre : promotion Deux romans, la révolution du klezmer et le chant du tambour, et une souscription pour la voie de l’errance. J’étais heureux de pouvoir faire l’expérience d’un salon du livre. J’ai encore beaucoup à apprendre pour promouvoir mes romans. Un peu long, mais de … Lire la suite

Réédition numérique klezmer

Réédition numérique du roman la révolution du klezmer.

 
Réédition numérique de la révolution du klezmer
Roman de quête
 
« Le roman d’un juif ashkénaze. La Révolution tranquille d’un musicien témoin du racisme et du nationalisme de son époque.
Laissez-vous emporter par la petite musique de ce roman à la suite d’Elijah, en pleine révolution, dans la Roumanie de l’entre-deux-guerres. »

Réédition numérique : extrait

Elijah parcourt la Bucovine, le haut pays des hêtres. Un pays montagneux peuplé de plusieurs minorités, vestiges du négoce ou des conquêtes, des loups et des ours. Comme en Transylvanie, il ne sait jamais sur quelle population villageoise il va tomber. Elle forme des groupes le plus souvent de langue slave, parfois de langue allemande. Comme autant d’îlots dans la mer intérieure moldave, elle-même incluse dans l’océan roumain. Le klezmer est hébergé dans des foyers polonais, ukrainiens, houtsoules ou vieux russes. Des bûcherons très traditionnels et hospitaliers. Il y mange invariablement de la mamaliga à toutes les sauces. Aussi du fromage fumé et des boulettes de viande, en échange de mélodies pour égayer les soirées.

Réédition numérique : racisme

Il ne se risque pas à sortir son répertoire yiddish. Dans les villes qu’il a précédemment traversées, ou à proximité des imposants monastères aux fresques éblouissantes, il a assisté aux vexations, aux brusqueries à l’égard des Juifs et des Roms. Des cibles de choix des défenseurs de l’orthodoxie. Ils les accusent d’être communistes, de voler leur pain ou bien de détourner l’économie à leurs profits.

Pauvreté

La population est pauvre c’est un fait, mais leurs maisons sont d’une richesse inouïe d’ornementation digne des palais des sultans. Chaque fois qu’il pénètre l’habitation de ses hôtes, il ne peut s’empêcher de s’arrêter sur le pas de la porte, contempler la beauté des boiseries qui ornementent aussi bien les vérandas que les puits, il s’imprègne ainsi de l’art populaire des peuples des Carpates. Tout est brodé ici, tout est coloré aussi, portes, fenêtres, tentures, habits et même les œufs de Pâques qui veillent sur les étagères. Mais la joie des yeux et le bonheur des sens ne peuvent lui ôter la peine qu’il éprouve en son cœur.

Lire la suite

Illustré sur mes romans

Illustré de la méthode d’inspiration de mes romans Retour en liens sur chacun des romans   Inspiration Quelques photos de présentation de l’auteur de ce site. Illustré : en route Les idées viennent en marchant En dansant         Illustré en tournant   En panifiant     Illustré : en enfournant     … Lire la suite

Une traversée, un ouragan assagi

Une traversée en communauté de l’éveil des vingt ans à la maturité des cinquante ans. Les chemins tordus sont parfois les plus droits. Le Réveil         Je me suis réveillé à l’aube de mes vingt ans, le courage dans les pieds, la joie dans les mains, retrouver mes racines et libérer la … Lire la suite

Une pensée au fil des jours, un tapis persan

Une pensée au fil des jours des saisons communautaires tissées de relation et de solitude. Un pays, une communauté.

Une pensée au fil des jours
Romans initiatiques, de quête et d’amour

La peur ou l’amour

 
une pensée au fil des jours
 

Jour 1

Face à la mort s’ouvrent deux voies : la peur ou l’amour 
Face à la vie s’offrent deux choix : la bienveillance ou la malveillance.
Face à soi-même, aux autres, et à la nature se présente une réponse : la vie qui rend libre.

Jour 2

Être cohérent c’est exprimer, dans ses gestes et ses paroles, la sincérité de son intention.
L’authenticité de mon comportement dévoile dans le même temps la force et la faiblesse de mon être profond. Ainsi, vulnérable, je peux appréhender avec bienveillance l’intention de l’autre.
De la liberté de la bonté naît la force de la douceur qui instaure le respect.
Être cohérent, c’est être un des piliers du pont de la vérité, planté dans le terreau de la conscience, élancé dans le courant de la liberté.
 
Une pensée au fil des jours
 
 

Lire la suite

Sur les pas de mes romans

Sur les pas des romans en travaillant au rythme du cheval Sur les pas de mes romans     J’écris pour voyager, libérer les pensées qui naissent dans l’expire de l’imagination et dans le souffle de l’inspiration. Des sujets, principalement sur les peuples, réminiscence de mon intérêt pour l’ethnologie, et les spiritualités, qui font de … Lire la suite

Présentation de mes romans

Présentation des romans. J’ai écrit plusieurs romans, dont deux publiés par 5 sens éditions et un par la lampe de chevet édition Présentation de mes  romans : la  révolution  du  klezmer   À commander en librairie ou à 5 sens éditions Elijah est un klezmer, c’est-à-dire un musicien ashkénaze. Il vit en Transylvanie Roumaine, il … Lire la suite