Catégories
Collectivité esclavage soufisme

Ébauches romanesques, exil, communauté, amour

Ébauches romanesques, prochains romans soumis à l’édition.

Ébauches romanesques, présentation

 
 
Ébauches romanesques, cap exil


La promotion de mes livres ne m’empêche pas de continuer à écrire. J’ai soumis à l’édition trois autres romans Blog d’auteur de romans de Jean-Luc Bremond.
Je ne dévoile pas les titres, ni les résumés.

Ébauches romanesques : le premier

Ce roman conte l’exil, l’accueil, le retour, le rejet de quatre jeunes esclaves déterminés à retrouver leurs villages. Ils sont accompagnés d’un vieux couple leur transmettant la tradition des ancêtres et d’une famille cévenole qui a pris sur elle de les libérer. Ils découvrent la réalité du commerce responsable de la destruction de leur peuple.
Une fiction d’aventure. Le combat de quatre exilés. Comme dans les légendes de leur pays, avec la seule force de l’esprit, ils aspirent à arrêter l’esclavage et libérer la terre des marchands.

Le deuxième 

Ce roman est une aubade à l’inspiration artistique qui transforme rencontres et difficultés en révélation profonde sur l’existence. Cette fiction est une tentative d’interprétation non-exhaustive du sens de la vie commune dans une société qui pousse à l’individualisme. Il relate mon expérience dans un petit pays, une culture chargée d’histoire et porteuse de nouveauté. Je l’ai écrit pour exprimer mon intériorité et remercier la source d’inspiration et d’improvisation qu’est la vie en communauté.

Ébauches romanesques : le troisième

Ce roman se situe au Moyen Âge, dans la cité des Califes et l’Iran, jusqu’au porte de l’Extrême-Orient, dans un univers soufi. Il conte la difficulté pour une femme de pouvoir librement choisir d’aimer, ni son amant et ni son enfant, quand la loi des hommes permet qu’elle soit répudiée. Cette fiction parle de pays, cultures et spiritualités que je ne connais pas, autrement que par le désir de goûter à leur source ; elle mentionne des conflits et guerres qui ont bouleversé des régions où ils demeurent encore aujourd’hui.
 

 

 

Par jean-luc bremond

Je suis né en 1964. Depuis de nombreuses années, je vis avec ma famille dans une communauté axée sur la non-violence où j'exerce le métier de boulanger et de potier. Je joue de la musique et anime des ateliers de danse traditionnelle. C'est en marchant dans les grands espaces ventés du haut Languedoc que des histoires sont nées, nourries de la richesse de l’expérience communautaire. Romans de fictions, contemporaines ou historiques, sur la résistance des individus et des peuples pour conquérir la liberté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.