Catégories
chaman nomades

Errements dans le monde de l’extraordinaire

Errements d’un jeune nomade mongol et ses deux camarades de l’institution scolaire citadine et obligatoire à la voie de la transformation Fiction sur les péripéties d’un Mongol



 

 
 
 
 
Errements

Une chronique de Karine sur le roman la voie de  l’errance Panique sous le bleu de Tengri, Chomolungma

http://www.livrement-ka.com/2019/02/la-voie-de-l-errance-de-jean-luc-bremond.html

Errements et découvertes

Un grand merci à Jean-Luc Brémond pour m’avoir adressé son livre avec une petite dédicace que j’apprécie toujours.
Alors je suis désolée mais pour ma part j’ai trouvé le récit un peu long avec beaucoup de descriptions…
C’est vrai que je préfère quand on va à l’essentiel et suis vraiment fan des dialogues.
Néanmoins l’histoire est plus qu’intéressante avec des personnages très attachants. Même si j’ai eu du mal à m’y retrouver avec ces prénoms compliqués.
Ces enfants ont des quotidiens vraiment plein d’épreuves et on a du mal à réaliser et à entrevoir leur vie.
A part cela, on apprend beaucoup de choses, et on traverse le Tibet, la Chine, la Mongolie bref un sacré voyage avec des haltes dans des familles quelques peu différentes mais toutes très touchantes.
Un livre avec des descriptions très imagées qui nous transporte directement avec les personnages tout au long de leurs aventures plus qu’extraordinaires. 

Sur la forme de l’histoire

 

Le livre est divisé en de nombreux chapitres courts.
Le texte très aéré et la plume fluide en font une lecture agréable.
Le texte est à la portée de tous. Néanmoins il faut aimer la lecture car il y a beaucoup de description.

Conclusion 

C’est un roman qui je pense peut plaire à beaucoup de monde de part sa découverte de nombreux pays, des différents us et coutumes.
Pour ma part j’ai trouvé le texte un peu longuet mais néanmoins agréable.

 

 

Imprimer cette page

 

 

Par jean-luc bremond

Je suis né en 1964. Depuis de nombreuses années, je vis avec ma famille dans une communauté axée sur la non-violence où j'exerce le métier de boulanger et de potier. Je joue de la musique et anime des ateliers de danse traditionnelle. C'est en marchant dans les grands espaces ventés du haut Languedoc que des histoires sont nées, nourries de la richesse de l’expérience communautaire. Romans de fictions, contemporaines ou historiques, sur la résistance des individus et des peuples pour conquérir la liberté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.