Catégories
lutte

La confusion ou le choix de s’informer

La confusion divise plutôt qu’elle rassemble pour être solidaire face aux crises de la société.

la confusion

La confusion ou le langage d’influence

Dans l’apprentissage de l’hypnose, je découvre le langage d’influence ; en ce cas, pour inciter à la transe non pour orienter l’état intérieur du sujet. L’hypnose étant un accompagnement pour aider la personne à contacter ses propres ressources ou des ressources extérieures pour avancer. Dans le discours médiatique, j’entrevois les arcanes de la publicité et de la politique. Yes set, no set et double lien pour diriger le lecteur ou l’auditeur sur une voie unique et sans choix.

Les mots

Actuellement, le mot complotiste explose dans les médias et dans les bouches paniquées. Il fait suite à celui de séparatiste, malfaiteur, terroriste… Autant de termes réducteurs utilisés pour désorienter et rendre confuses les oreilles enflammées de contradictions.

La confusion comme stratégie

Mettre tout le monde dans le même stéréotype sans en donner la véritable définition. Comme son nom l’indique, un complotiste croit en un complot. Plus particulièrement une intrigue mondiale orchestrée par une minorité riche et puissante détenant les ressources de la terre contre ses habitants. Les Protocoles des Sages de Sion désigne les auteurs du complot: les illuminatis. https://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9ories_du_complot_Illuminati. Un ouvrage truffé de propos paranos et dangereux au regard des exactions commises en son nom. Que vient faire ce qualificatif dans les discours amers de ceux qui ont raison ? Il suffit de connaître les effets des idéologies complotistes dans l’histoire (Shoah et intégrisme religieux) pour faire vibrer le cœur de la raison.

Orientation

Ainsi les anti-pass sanitaire deviennent des anti-vax anti-citoyens prônant la liberté confortable autant qu’égoïste en regard des pays trop pauvres pour se faite vacciner. Des paroles de moindre mal nécessaire pour garantir la sécurité ou la stabilité en renonçant à la liberté? La fin justifie-t-elle les moyens où est-elle contenue dedans comme l’arbre dans la semence ? Orienter son corps vers la compréhension et non se laisser désorienter par la colère ou la panique de la pensée.

la confusion

La confusion, extrait de mon prochain roman

Soucieux de ne pas lâcher l’hameçon de la confidence, David envoya sa progéniture jouer et commanda deux autres cafés. Peine perdue. Paris délier certes les langues, mais pas au point de les assécher ; Ivan ne put ou ne sut en dire plus. Un brin contrarié, son compagnon plongea dans les médias et y releva quelques entrefilets sur son pays.

Oukaze

Le sort de ses coreligionnaires aux prises avec les injonctions paradoxales des gouvernants, assez vicieux pour émettre un oukase interdisant les pogroms et l’antisémitisme, puis en même temps instituer le Komzet afin de financer le déplacement des Juifs en zone rurale ; le Birobidjan, en Asie, au confluent des fleuves Bira et Bid zhan, d’où son nom, dans le but non dévoilé de créer une zone tampon avec l’Extrême-Orient.

Protocole

Une annonce de l’office français de propagande nationale criant l’urgence d’une réaction anti juive et faisant référence aux Protocoles des Sages de Sion. Constatant la mine embarrassée d’Ivan, David expliqua que, moins de trente ans auparavant, un agent infiltré de la police prétendit avoir découvert un complot mondial fomenté par une société secrète, les sages de Sion, lors d’une séance clandestine ou, comme le mentionnait chaque nouvelle édition, dans la chambre du tsar Nicolas lors de son assassinat. Le texte développait un plan clandestin de domination du monde par les Juifs ; dans sa version précédente, par les Francs-maçons. Une profusion de romans ou d’articles condamnant sans relâche les trois fléaux de notre temps, le capitalisme, le communisme et le sionisme, appelant à l’autoritarisme, la répression, l’intolérance comme la privation des libertés, semèrent une confusion dans les esprits, encore aujourd’hui impossible à enrayer.

Humour

« Je ne pensais pas voyager en compagnie d’un sorcier intrigant pour conquérir le monde et imposer sa religion, taquina Ivan.

— Tu veux dire un riche et puissant Illuminati complotant sans cesse pour instaurer la tyrannie judéo-maçonnique sur l’univers, riposta son ami en souriant. Je me réjouis de t’avoir transmis l’humour, ou plutôt de l’avoir révélé en toi. »

la confusion

Par jean-luc bremond

Je suis né en 1964. Depuis de nombreuses années, je vis avec ma famille dans une communauté axée sur la non-violence où j'exerce le métier de boulanger et de potier. Je joue de la musique et anime des ateliers de danse traditionnelle. C'est en marchant dans les grands espaces ventés du haut Languedoc que des histoires sont nées, nourries de la richesse de l’expérience communautaire. Romans de fictions, contemporaines ou historiques, sur la résistance des individus et des peuples pour conquérir la liberté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *