Catégories
nomade résistance

Une épopée dans les contrées d’Asie.

Une épopée dans les contrées d’Asie. Narambaatar, le personnage principal, n’a que 9 ans lorsqu’il est contraint de quitter le désert de Gobi pour atteindre la Chine. Pourtant, son parcours initiatique le mènera dans de multiples contrées d’Asie, de la Mongolie à Katmandou. Ces multiples lieux auront tous un rôle capital dans la construction spirituel du personnage principal et de ces amis.

Une invitation au voyage

« Les voyageurs parvinrent à un sentier dégagé. Les nombreuses empreintes d’animaux indiquaient qu’il venait tout juste d’être fréquenté. Ils purent enfin marcher normalement. Une petite grotte les invitait à s’y reposer ; ils s’y dirigèrent avec empressement. Un trompe-l’œil, une erreur de jugement, un gouffre impressionnant les attendaient. »
 
Une épopée dans les contrées d’Asie

Une odyssée spirituelle

Une épopée dans les contrées d’Asie

Bouddhisme, animalisme, chamanisme… Cet ouvrage est une vraie mine d’informations. Narambaatar et ses camarades seront confrontés à de nombreuses pratiques religieuses. Ces-dernières sont d’ailleurs illustrées avec minutie par l’auteur.

Une épopée dans les contrées d’Asie

Une épopée dans les contrées d’Asie : l’importance de l’amitié

À travers cet ouvrage, Jean-Luc Bremond traite notamment de l’importance des relations humaines. L’amitié et l’amour y tiennent une place conséquente.

En effet, c’est en étant confronté aux autres que Narambaatar construira son identité et trouvera un sens à sa vie.

Désert de Gobi, jpeg

Une épopée dans les contrées d’Asie. L’avis de la rédac’

Après avoir lu Le chant du tambour, je ressentais le besoin d’en savoir plus sur la plume de Jean-Luc Bremond. Et ça tombait bien car il me restait deux livres à découvrir.

C’est pourquoi je vais vous parler aujourd’hui d’une véritable épopée philosophique au cœur de l’Asie.

Dans ce livre, l’auteur met un point d’honneur à développer les relations entretenues par les personnages. Ils grandiront ensemble au fil des voyages et des mésaventures, bravant les manteaux blancs des montagnes.

Côté plume, nous retrouvons une fois de plus le champ lexical de la spiritualité et du voyage qui sont chers à l’auteur.

Il développe également certains termes techniques dans les notes de bas de page et décrit avec précision les habitudes locales des villes où se retrouvent les personnages. Une aubaine pour les lecteurs en quête de dépaysement !

Le tout fait de cet ouvrage un véritable roman philosophique. C’est un livre captivant qui séduira à coup sûr les fans de Paulo Coelho.

https://lapetiteredac.com/2020/08/15/chronique-litteraire-la-voie-de-lerrance-de-jean-luc-bremond/

https://jlbecrit.ovh/la-voie-de-lerrance/

Par jean-luc bremond

Je suis né en 1964. Depuis de nombreuses années, je vis avec ma famille dans une communauté axée sur la non-violence où j'exerce le métier de boulanger et de potier. Je joue de la musique et anime des ateliers de danse traditionnelle. C'est en marchant dans les grands espaces ventés du haut Languedoc que des histoires sont nées, nourries de la richesse de l’expérience communautaire. Romans de fictions, contemporaines ou historiques, sur la résistance des individus et des peuples pour conquérir la liberté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *