Catégories
communauté

Une traversée, un ouragan assagi

Une traversée en communauté de l’éveil des vingt ans à la maturité des cinquante ans. Les chemins tordus sont parfois les plus droits.

Le Réveil

 
 
Une traversée en communauté
 
 
Je me suis réveillé à l’aube de mes vingt ans, le courage dans les pieds, la joie dans les mains, retrouver mes racines et libérer la sève qui pousse en dedans, l’éveil de mon enfance disant la promesse de demain, le passage de l’amour qui enchaîne à l’amour indépendant. Avec peu d’argent et peu d’allant, mes pas m’ont conduit dans une collectivité, une direction voulue et imprévue. La non-violence, la cohérence et l’action m’ont nourri, la communauté, l’agriculture et l’artisanat comme intrus ; la surprise a éclairé ce qui était enfoui dans le rêve éveillé d’une vie remplie et repue. Dans la danse, la musique, le chant, entouré d’amis, le pain du partage, de la solidarité et de la simplicité rompue ; de paix et de joie, tout mon être fut rempli. Puis je me suis endormi en perdant mes amis ; le poids de la mort révélé dans la séparation, comme autant de trahisons, de déceptions et d’ennui. Le cercle étouffant de l’histoire, du conflit et de la relation m’a mis dans l’attente impuissante et flétrie ; conscient que seules la créativité et la communication peuvent rompre le mélodrame et l’apathie. Que ce n’est pas l’évasion, le contournement ou la confrontation, mais la traversée dans le lâcher qui m’affranchit de la peur et de l’inaction.
 

Une traversée : l’économie ou le nouvel esclavage

Lutter contre le profit

 

Commerce et esclavage
 
J’ai écrit un autre roman que je cherche à faire éditer. Il parle de l’esclavage et son maître, l’économie. Pourquoi l’humain détruit-il la planète dont il dépend ? Inconscient de la destruction qu’il engendre, il utilise les vivants pour son seul profit et les rejette dans l’oubli. Quand le géant marchand quittera-t-il les rivages de sang pour laisser fleurir la vie ? 

Une traversée en image

Quelques photos de présentation de l’auteur de ce site. Les idées viennent

en marchant

Une traversée dans la communauté

En dansant

Une traversée en communauté
 

 

 

 

https://jlbecrit.ovh/un-pays-une-communaute-2/

Une traversée en tournant

Tour à pied, poterie grès

En enfournant

Poterie, four à bois sèvre, jpg
boulangerie, four à bois, jpg

https://www.facebook.com/jlbecrit

Par jean-luc bremond

Je suis né en 1964. Depuis de nombreuses années, je vis avec ma famille dans une communauté axée sur la non-violence où j'exerce le métier de boulanger et de potier. Je joue de la musique et anime des ateliers de danse traditionnelle. C'est en marchant dans les grands espaces ventés du haut Languedoc que des histoires sont nées, nourries de la richesse de l’expérience communautaire. Romans de fictions, contemporaines ou historiques, sur la résistance des individus et des peuples pour conquérir la liberté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *